11 mai : Cyclistes, nous sommes déconfinés ! Oui, mais ?

0
201
11 mai cyclistes déconfinés les règles

Salut à toutes et à tous ! Nous voilà enfin déconfinés (11 mai) ! Pour combien de temps ? Difficile de savoir où l’on met les pieds (les roues ?). En tout cas, c’est le moment d’aller profiter du grand air en respectant quelques règles. Et on parle entraînement juste après !

Bon, depuis le début du confinement soit vers le 15 mars, on vous a partagé de nombreuses séances de home trainer qui vont ont permis de construire un entraînement varié et ludique. Force, vélocité, PMA, seuil… Tout y est passé. Vous vous en doutez, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux à cette époque mais on fait comme on peut. Dès ce 11 mai, on va pouvoir enfin re-goûter aux plaisirs du vélo : le grand air. Ça m’a beaucoup manqué, personnellement, de prendre mon vélo et d’aller arpenter mes routes d’entraînement préférées au milieu de la nature. Cette sensation de liberté et ce plaisir que procurent le vélo, c’est difficile de les retrouver sur le home trainer… Pour ceux qui auront la chance de sortir dès ce 11 mai, ce sera l’occasion de reprendre doucement le rythme que l’on a l’habitude d’avoir.

Afin que le site perdure, s’améliore et surtout reste entièrement gratuit, nous appelons aux dons si vous aimez notre contenu et qu’il vous a servi à vous entraîner voire à progresser. Bien évidemment, il n’y aucune obligation et tout est sécurisé via la plateforme PayPal. Un grand merci déjà aux donateurs.

Quelques règles à respecter pour les cyclistes

Evidemment, hors de question d’appeler les copains pour aller rouler et se tirer la bourre. Ce 11 mai, la pratique cycliste est enfin possible sans restriction de durée. C’est déjà bien, non ? La seule limite est un périmètre de 100 kilomètres autour de votre domicile. Il y a quand même de quoi faire ! Point essentiel : la pratique du cyclisme devra se faire seul. Il est interdit d’aller rouler avec les copains et des règles de distanciation sont à respecter : 20 mètres derrière un autre cycliste et au moins 3 mètres d’écart lors d’un dépassement. Même si ces règles peuvent nous paraître absurde, il convient de les respecter pour le bien de tous. De trop nombreux abus pourraient amener les autorités à repenser la pratique du sport en plein air et l’interdire de nouveau, qui sait…

Et niveau entraînement, on fait quoi ?

Le plaisir. Ce sera le maître mot durant les deux prochaines semaines, au minimum. Ne vous prenez pas la tête avec les pulsations, les watts ou les kilomètres et la vitesse. Profitez et prenez du plaisir. C’est le seul moyen de reprendre convenablement la pratique du vélo avant de se lancer dans de nouveaux cycles de travail. Si l’envie vous prend de vous tester dans une bosse : faites-le ! Si au contraire, vous avez envie de vous la couler douce et de profiter du paysage : faites-le ! Il est primordial de retrouver le plaisir avant de se contraindre à des exercices parfois forcés. D’ici deux semaines, je vous expliquerai un peu comment s’articuleront mes séances d’entraînement. Comme la saison semble morte, ce sera principalement du plaisir avec quand même des entraînements rythmés à PMA et au seuil pour progresser en vue de l’année prochaine. L’absence de courses ou de cyclosportives va permettre de travailler peut-être un peu plus, avec moins de fatigue.

Dès la semaine prochaine, nous verrons ensemble comment panifier son entraînement. Tout ce que vous devez savoir pour planifier seul votre saison et votre entraînement en fonction de vos objectifs.

A LIRE AUSSI :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici