La course à pied pour progresser en cyclisme

0
206
Course à pied progression cyclisme

Lorsque les jours sont courts ou que l’on manque de temps, la course à pied (CAP) peut s’avérer être un sport très complémentaire au cyclisme. Des efforts assez courts, travail de la condition physique, musculation générale des jambes… Bref, la course à pied est à inclure dans votre entraînement notamment l’hiver. Pourquoi ?

Progresser en vélo avec la course à pied

Bien souvent, par manque de temps, remplacer le vélo par une sortie de course à pied est tout aussi bénéfique pour le corps. Et ce pour plusieurs raisons.

D’abord, la course se pratique sur une durée moins longue que le vélo. Rien ne sert d’aller courir deux heures. Une CAP de 45 minutes vous fera le plus grand bienfait. Idéal lorsque la nuit tombe vite ou que les contraintes professionnelles nous empêche de nous entraîner correctement notamment la semaine.

Ensuite, car l’effort est proche de l’effort d’endurance en cyclisme. Il est plus facile de prendre une allure et de la garder constante. Vous arrivez facilement à stabiliser votre fréquence cardiaque et travaillez dans votre zone d’endurance définie au préalable.

Excellent pour la condition physique générale

En plus de travailler le souffle et l’endurance, la course permet de muscler la chaîne musculaire de manière différente. Là où en cyclisme on a tendance à solliciter les quadriceps et les ischios, ici les mollets vont en prendre un petit coup. Vous allez également renforcer les tendons de la chaîne musculaire inférieure et dans une moindre mesure muscler le haut du corps par le mouvement de balancier des bras (épaule, dos, abdos…).

De plus, la course à pied est un sport qui nécessite un certain équilibre musculaire, là où le vélo peut nous le faire perdre. J’explique : le vélo est un sport au mouvement non naturel. Des déséquilibres et des tensions se créent au fur et à mesure de la pratique. La course est un sport plus naturel et donc qui travaille un peu plus les muscles profonds et stabilisateurs. Muscles essentiels pour une pratique optimale du cyclisme.

Pratiquer la course à pied pour un cycliste

Comme lors de la reprise de l’entraînement en vélo : il faut être progressif ! Rien ne sert de vouloir réaliser de grandes distances tout de suite. Commencez par 30 minutes par exemple puis augmenter de 5 minutes en 5 minutes quand vous le sentez. La CAP peut être un sport traumatisant notamment à cause des chocs sur le sol. Donc prenez votre temps et courrez en endurance. Les blessures en course sont plus fréquentes qu’en cyclisme. Cela sera dommage de vous blesser et de nuire à la pratique cycliste.

Et bien sûr, la course à pied doit rester un complément. Si votre sport principal est le cyclisme, consacrez plus de temps à cette pratique plutôt qu’à enfiler vos baskets. Car quoiqu’il en soit, la CAP ne remplace pas le travail sur le vélo et ne travaille pas les muscles de la même manière.

A LIRE AUSSI :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici